Accueil » Comment participer à un gang bang ?

Comment participer à un gang bang ?

Comment participer à un gang-bang ? Comment être dans un gang bang ?

participer a un gang bang

Vous êtes attiré(e) par le gang bang mais ne savez pas trop comment vous y prendre ? Voici quelques conseils pour une première expérience réussie.

 

Le gang bang, fantasme ultime de pluralité sexuelle

Qu’est-ce qu’un gang bang ?

Selon Wikipédia, il s’agit d’une pratique de pluralité sexuelle dans laquelle la « disproportion du nombre « une seule face à tous » est symboliquement recherchée ».

Cette même notion de nombre est importante puisqu’elle distingue le gang bang des autres pratiques.

Pour rappel : plusieurs hommes et femmes qui s’amusent ensemble dans une quantité plus ou moins équilibrée, ce n’est pas un gang bang mais une partouze ; une femme et deux hommes, c’est un trio, deux couples, un carré, etc.

Donc en gros le gang bang, c’est quoi ? C’est une femme et beaucouuuup de Messieurs en face. (Ou l’inverse).

Cette pratique sexuelle de groupe est considérée par le journaliste, essayiste et romancier français Frédéric Joignot comme violente et visant à l’humiliation ou à la « démolition » d’une femme ou d’un homme par plusieurs partenaires. Le terme est utilisé dans les médias au sens de forme de sexualité de groupe librement consentie entre une femme et plusieurs hommes.

Du coup, se taper un mec, puis un autre plus tard, et enfin encore un pourquoi pas, et puis un dernier en fin de soirée, ce n’est pas un GB.

 

Le gang bang ou le fantasme de la reine des abeilles

On peut légitimement se poser la question du pourquoi : pourquoi les femmes aiment le gang bang ? Car après tout, c’est une pratique assez hard et qui dénote finalement d’une certaine… Masculinité !

Les amatrices parlent de deux choses : il y a tout d’abord cette sensation d’être le centre de l’attention, la reine au milieu de tous ces sexes dressés, qui se traduit par une excitation très psychologique. Imaginez vous un peu, Mesdames, par votre seule nudité se faire se dresser une forêt de sexes de toutes tailles, de toutes couleurs. Super excitant, hein ?

Mais outre cette sensation de toute puissance, cette glorification de leurs corps, l’autre chose qu’aiment les amatrices de gang bang c’est ce lâcher-prise si particulier et propre à cette pratique. Sans parler d’état de transe, il permet d’atteindre des hauteurs démentielles et un état d’extase sans commune mesure.

L’histoire de quelques heures, d’une soirée, vous vous lâchez complètement ! Vous n’êtes plus Caroline, la responsable marketing toute douce, ni Karine l’impitoyable assistante administrative, vous êtes LA reine de la soirée SUPER COCHONNE, prête à se faire défoncer par tous les mâles de son choix !

 

La sélection des hommes

  • Ayez la bonne attitude : beaucoup d’hommes ont une vision erronée, voire parfois même fantasmée du gang bang. Certains n’y voient que du « sexe facile », une compensation au désert sexuel qui les attend dans la vie de tous les jours. Ceux-là sont dans la plus grande erreur car malheureusement pour eux (et heureusement pour le reste de l’univers), c’est la Dame (ou son compagnon, car les amatrices sont souvent accompagnées) qui choisira ses partenaires. Or une attitude trop insistante ou attentiste d’affamé ne vous mènera nulle part.
  • Montrez vos atouts : même s’il est plus facile de se faire sélectionner avec un gros calibre et des abdos façon Milka, tous les couples ne recherchent pas forcément des Apollons. Parfois un sourire, une approche courtoise et élégante ainsi qu’un sexe normal et capable de bonnes érections vous attireront plus sûrement les faveurs de la Dame qu’un membre démesurément turgescent et une absence de savoir-vivre. Mais bon, il ya des gens qui recherchent des gang-bang avec des hommes les plus dégueulasses possibles physiquement (vieux, gros, etc.) ou alors des groupes de potes déjà constitués.
  • Respectez-vous : une tenue soignée et une hygiène irréprochable doivent également faire partie de votre panoplie de « gentleman gangbanger ». Oui, oui, il est important de respecter le dress code, même s’il est probable que vous finissiez la soirée en partie (ou complètement) dénudé. Car se respecter soi-même est une façon de montrer que l’on respecte les autres. Et on ne vous rappellera jamais assez l’importance primordiale du respect dans le libertinage. Alors oubliez immédiatement vos t-shirts publicitaires et autres baskets « oui-mais-elles-sont-confortables », repassez votre plus belle chemise et bien sûr, prenez une douche ! (Attention cependant à ne pas vous noyer dans la bouteille de parfum : restez subtil.)

 

Mon premier gang bang : où et quand ?

Le choix du lieu est important car vous n’y retrouverez pas le même genre d’ambiance… ni les mêmes personnes. Ainsi vous aurez le choix entre clubs, soirées privées ou soirées organisées. Si vous optez pour le club renseignez-vous bien au préalable via Internet (forums, blogs, événements sur les réseaux sociaux libertins) pour sélectionner le lieu qui vous conviendra le mieux. Ainsi un endroit branché attirera plutôt une population jeune, un club « estampillé » gang bang (ou qui a en tout cas cette réputation) attirera une clientèle plus masculine et bien souvent « l’effet de meute » qui va avec, etc. Si vous êtes une femme et que c’est une première,  n’hésitez pas à contacter le gérant auparavant. Certains pourront vous parler du club, vous mettre en relation avec des habitués qui savent se tenir et ainsi vous garantir une soirée relativement « safe ».

Pour ce qui est du « quand », préférez les soirées mixtes qui seront plus propices au gang bang (spontané ou programmé) que les soirées à quota (un homme pour un couple). Enfin vous pouvez aussi bien opter pour une soirée que pour un après midi en club sec ou en sauna. Dans tous les cas, vérifiez le programme du lieu choisi.

Si, en revanche vous avez plus envie de « rentabilité », préférez les rencontres privées aux clubs. Il est vrai, qu’elles sont plus difficilement accessibles : d’une part la concurrence est rude et d’autre part il vous faudra montrer patte blanche. Mais si un couple vous sélectionne, a priori ce n’est pas pour faire du pédalo sur place. Donc oui, cela peut prendre un certain temps, mais le jeu en vaut la chandelle. Et pour rencontrer vos futurs camarades de jeu, rien de tels que les forums ou sites de rencontres tels que NousLibertins ou Wyylde.

Ensuite la principale difficulté sera de faire concorder les emplois du temps des uns et des autres. Alors une fois sélectionné, soyez le plus flexible possible et le jour J soyez à l’heure. Vous mettrez ainsi les chances de votre côté pour transformer cet essai et ainsi peut-être, le renouveler !

 

Les différentes formes de gang-bang

  • Gang Bang Reverse, c’est un homme avec plusieurs femmes en même temps.
  • Gang Bang Insémination, ce sont plusieurs hommes qui éjaculent les uns après les autres dans le vagin de la même femme.
  • Gang Bang Gay, c’est un homme avec plusieurs hommes en même temps, ou bien une femme avec plusieurs femmes en même temps.
  • Bunga-bunga : rituel érotique impliquant un chef puissant et plusieurs femmes nues.
  • Le bukkake : une participante se fait éjaculer dessus par les hommes.
  • Le gang-bang inversé : un homme pour plusieurs femmes.

L’actrice américaine Lisa Sparxxx a atteint un record de 919 partenaires lors du salon « EROTICON » à Varsovie en Pologne. Un jury composé d’hommes et de femmes se relayait durant la journée afin de comptabiliser les partenaires, chaque rapport sexuel était validé s’il excédait trente secondes…

 

 

Votre coach libertin,

Fabrice Julien

OFFRE EXCEPTIONNELLE !
Les 5 clés du libertinage INDISPENSABLES

Abonnez-vous pour recevoir GRATUITEMENT notre guide de conseils exclusifs pour réussir A COUP SUR dans le monde du libertinage !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Alice et Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page