Le Glamour (Cap d’Agde) : avis, infos, témoignage

Quand on passe une soirée au Village Naturiste du Cap d’Agde (dans l’Hérault en Occitanie), on est obligés d’aller au Glamour. Ce club libertin est une véritable institution ! On dit que c’est le plus grand club d’Europe. En tout cas, c’est un club immense, avec une très bonne réputation, et qui est très dynamique. Il s’y organisent beaucoup de soirée à thème, le monde se presse à l’entrée et on le repère de loin ! En plus, il donne sur la plage… Histoire de bien finir la nuit ! Certains disent du Glamour que c’est un club échangiste, nous nous dirions surtout que c’est une boîte libertine tant la musique et le dancefloor y ont leur importance. 

 

Description

Comment se rendre au club ?

Un peu plus loin que le Kamasutra, le Glamour se situe au bout du boulevard et donne sur la plage. Si vous avez des difficultés à le trouver, levez la tête : son nom est inscrit en lettres noires géantes, et le toit du bâtiment est orné de drapeaux ! Si vous le cherchez de nuit… suivez la plage (Glamour beach), la musique et la foule.

le glamour échangisme
Crédit photo : leglamour.com

Notez : comme tous les clubs se situant dans le Village Naturiste, il faut payer l’accès. A moins que vous ne résidiez sur place, vous devrez passer par une sorte de douane qui vérifiera votre identité et vous permettra d’accéder ou non au village. Vous pourrez soit vous garer à l’extérieur du village (il y a de nombreuses places à proximité) et marcher (comptez quand même 10-15 minutes pour arriver jusqu’au bord de plage), soit vous garer dedans. Si vous choisissez d’entrer en voiture, ne la laissez pas sur le parking principal : avancez au maximum vers le boulevard pour avoir moins à marcher. Il y a de nombreuses places mais le soir, elles sont parfois toutes prises d’assaut.

tarif-village-cap-agde

Accueil et prix

Le Glamour est l’un des plus grands clubs échangistes d’Europe… et sa réputation faisant, il n’est pas toujours facile d’y entrer. L’accueil y est toujours très poli, et on est scrutés avant de pouvoir passer en caisse. Et avant cela, il faut faire la queue assez longtemps pour regarder les gens se régaler en terrasse, boire, s’amuser, se trémousser…

Le Glamour peut se permettre d’être très strict sur la sélection de la clientèle, et cela ne peut que l’aider à garder une réputation de “bonne boîte libertine”. En bref, le gars de la sécurité regarde nos tenues et s’assure qu’on a respecté le dresscode “élégant et sexy” (en général) ou selon le thème de la soirée. Puis, il jette un œil au contenu de nos sacs et on peut passer en caisse et laisser des affaires au vestiaire.

Les couples doivent payer 60 ou 70€ : tout dépend de s’ils veulent 2 ou 4 consommations au bar ! Les hommes seuls devront débourser 90€ pour entrer et bénéficier de 2 consommations au bar. Mais ils ne sont pas assurés d’entrer car les videurs privilégient les couples et les femmes seules. Les femmes, ici, ne sont pas gracieusement invitées par la maison et doivent s’acquitter de 20€ pour entrer. C’est assez exceptionnel pour être souligné !

Et pour toute autre question, ils ont ouvert une infoline : 04 67 01 55 49 !

Les lieux

Pour accueillir tout ce beau monde, le Glamour s’étale sur près de 3000m², dont 500m² dédiés aux coins câlin. On n’y est pas allés pour mesurer les pièces mais il est vrai qu’on entre dans un espace immense… malgré tout ce monde qui s’y presse.

Quelques canapés encadrent l’immense piste de danse ainsi que le bar. De grands espaces scéniques permettent de se hisser au-dessus de la foule pour être mieux vus et faire profiter aux autres de notre danse lascive. Des barres de pôle danse ajoutent un côté encore plus sexy à la danse de certaines.

club libertin herault
Crédit photo : leglamour.com

Quand l’alcool et la danse ne suffisent plus, on peut s’avancer dans un couloir et se rafraîchir aux toilettes avant d’emprunter un escalier en colimaçon qui mène au sous-sol et aux coins câlins. Là où le Glamour fait bien les choses, c’est qu’il propose deux espaces distincts : un réservé aux “trios” et un réservé aux couples et femmes bi. Autrement dit, les hommes seuls ne sont acceptés que dans l’espace “trio” afin que puissent d’y retrouver des personnes dont les recherches convergent ! N’essayez pas de gruger : du personnel est posté à l’entrée et se montre très vigilent.

Les coins câlins sont très “classiques” : des banquettes disposées le long du couloir (dans des renfoncements), des pièces fermées et aveugles, d’autres pièces ouvertes qui se ressemblent et se suivent et qui débouchent finalement sur une installation BDSM (croix/ menottes) simple. On note quand même les grands matelas destinés aux orgies, ainsi que les pièces avec plusieurs matelas.

 

Soirées libertines au Glamour

La force du Glamour, c’est qu’il propose des soirée à thème sans cesse. Pour consulter l’agenda du Glamour, rendez-vous sur leur site !

Mais de façon plus générale, il est bon de noter que ce club donne la priorité aux couples et aux femmes seules. Contrairement à d’autres clubs qui souhaitent leur donner la priorité mais qui ne peuvent pas se le permettre par faute de moyens, Le Glamour peut mettre ces quotas en place.

Il n’y a pas une seule soirée au Glamour où l’ambiance n’y est pas, et il a même ses adeptes !

Attention : vous devrez peut-être réserver avant de venir ! Renseignez-vous !

 

Qui peut passer de bons moments au Glamour?

club libertin photo
Crédit photo : leglamour.com

Ce qu’on aime dans ce club, c’est le fait qu’il puisse justement plaire à tout le monde. Avec un espace “boîte de nuit” assumé et un coin câlin à l’abri des regards, il ne met pas la pression. Et ceux qui ne veulent finalement que danser et profiter de l’ambiance le peuvent, sans culpabiliser ou avoir l’impression d’avoir raté quelque chose.

Le fait que la clientèle soit “triée sur le volet” assure que tout le monde passe une bonne soirée, sans personne qui soit en chien ou désagréable. C’est parfait pour débuter dans le libertinage en tant que couple : ça en met plein les yeux, c’est fidèle à l’éthique libertine, et ça laisse un super souvenir assorti d’un goût de reviens-y.

Enfin, le fait que le Glamour sélectionne sa clientèle permet aux couples échangistes de mieux s’y retrouver. Non seulement il y a beaucoup de monde, mais en plus, ce monde est venu en couple. De fait, c’est un club idéal pour pratiquer l’échangisme.

 

Notre avis sur le Glamour

Ce que nous avons aimé

Cela peut paraître anodin mais nous avons grandement apprécié la propreté des lieux (même des toilettes) alors même que le club accueille énormément de personnes.

Le côté “très grande boîte” peut impressionner mais a finalement un côté très rassurant car on est tous “entre nous”.

L’image de toutes ces belles femmes qui se déhanchent sur des podiums et autour des barres de pole danse resteront gravées dans nos mémoires ! Et puis le fait que tout soit si décomplexé et assumé… Rencontrer des personnes aux pratiques différentes, des femmes splendides promenées en laisse ou des hommes exubérants aux tenues fantasques a enrichi notre expérience.

Et quelle bonne initiative ces coins câlins distincts !!!

Bref : on a aimé.

cap dagde echangisme
Crédit photo : leglamour.com

Ce que nous avons moins aimé

La longue file d’attente ? Peut-être le prix ? Le porno diffusé à l’accueil ? Encore que… sans tout ça, le club n’aurait pas la réputation qu’il a. Donc rien !

 

Notre expérience au Glamour

Nous y sommes allé en couple, et c’était notre toute première fois au Cap d’Agde. On a voulu commencer fort et aller directement dans des lieux incontournables. Nous nous sommes donc retrouvés logiquement dans la queue pour entrer au Glamour. Pour la première fois de sa vie, Alice s’est sentie “trop soft” et avait regretté de ne pas s’être laissée aller plus que ça. Elle a retenu la leçon maintenant et s’habille de façon très dévergondée pour y aller !

En tant que jeune couple qui mettait les pieds pour la première fois dans un club niché dans le Village Naturiste, nous avons été conquis et on peut dire que le Glamour a assuré pour nous mettre à l’aise. On s’est réellement sentis en sécurité dans ce lieu, malgré le monde. De plus, on ne s’est pas sentis oppressés, non. On était bien, à partager toute cette énergie sexuelle ! Et quel plaisir de laisser les corps s’exprimer, quand la langue fait barrière!

Le fait qu’il y ait beaucoup d’étrangers ne fait que rajouter du charme à ce lieu, selon nous.

Et la légende dit que Jean-Marie Corda y a été chauffeur de salle.

 

Qui a écrit cet article ?

Alice et Fabrice, les auteurs de ce blog !

Si vous avez déjà été au Glamour, nous espérons lire votre témoignage dans les commentaires ci-dessous !

formulaire témoignage club libertin

OFFRE EXCEPTIONNELLE !
Les 5 clés du libertinage INDISPENSABLES

Abonnez-vous pour recevoir GRATUITEMENT notre guide de conseils exclusifs pour réussir A COUP SUR dans le monde du libertinage !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Alice et Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page