Accueil » La différence entre libertinage et échangisme

La différence entre libertinage et échangisme

Y a-t-il une différence entre le libertinage et l’échangisme ? Ou est-ce la même définition ? Quelle différence entre libertin et échangiste ?

La différence entre libertinage et échangisme

On vous a peut-être déjà dit cette phrase lorsque vous avez parlé de votre esprit libertin : « alors comme ça, vous êtes échangiste ? ». Vous avez alors répondu « non, je suis libertin » mais la personne n’a pas compris la nuance.

Et, en fait, il y a beaucoup de confusion entre ces deux termes. Beaucoup de couples en fait aimeraient franchir la ligne du libertinage mais n’osent pas, pensant devoir FORCEMENT passer par la case échangisme.

 

Le libertinage : un ensemble de pratiques

A l’origine, le libertinage est un courant de pensée né au XVIe siècle en Italie qui affirmait l’autorité morale sur l’autorité religieuse. Il s’est ensuite étendu au XVIIIe siècle à une critique des dogmes, religieux ou non.

Un libertin se définissait donc avant tout comme un libre penseur qui s’affranchissait de l’éthique religieuse et sociale.

De ce mouvement est né une littérature et des auteurs aussi connus que Sade (Justine) ou Laclos (Les liaisons dangereuses).

Alors, si aujourd’hui le terme recouvre surtout le terrain de la sexualité, n’oubliez pas qu’il correspond toujours à un état d’esprit plus qu’à une pratique sexuelle. Le libertin est celui qui s’adonne aux plaisirs charnels, mais avec une liberté qui dépasse les limites de la morale conventionnelle.

Les pratiques libertines incluent le voyeurisme, l’exhibitionnisme, les gang-bang, le BDSM, les rencontres à deux, les trios, le fétichisme, etc.

En résumé : l’échangisme ne représente qu’une partie de la panoplie libertine.

Vous pouvez être libertin ou libertine sans être échangiste. Mais le contraire est impossible !

 

L’échangisme : une pratique sexuelle libertine

L’échangisme correspond à l’une des pratiques sexuelles adoptées par certains libertins.

Cela consiste à accepter l’échange total de partenaires, jusqu’à la pénétration hors couple.

Si vous ne faites que coucher à côté d’un autre couple, sans vous toucher, cela s’appelle du côte-à-côtisme.

Et si vous ne faites qu’échanger pour les préliminaires mais que la pénétration se fait toujours en couple, c’est du mélangisme.

Mais attention, la pratique concerne aussi des des femmes et des hommes seuls, qui se rencontrent à plusieurs ou qui échangent avec un couple. Tout est possible.

L’échangisme est donc la pratique la plus « complète », mais qui ne représente qu’une facette de la sexualité libertine.

Il est courant de préciser les différentes formes que peut prendre l’échangisme avec des chiffres : « 2+2 » pour désigner une séparation physique par paire, avec permutation des partenaires, « 4 » pour spécifier une proximité permanente de tous les joueurs, « 3+1 » l’isolement d’une personne qui se placera au centre ou en observateur, etc.

Si vous êtes adepte, vous savez ce que vous voulez. Pour les autres, entrez dans la danse et laissez vous guider. Sans jamais vous forcer ni forcer les autres. En bon libertin qui se respecte.

N’oubliez qu’avec le libertinage, tout est possible mais rien n’est obligatoire.

 

Votre coach libertin,

Fabrice Julien

OFFRE EXCEPTIONNELLE !
Les 5 clés du libertinage INDISPENSABLES

Abonnez-vous pour recevoir GRATUITEMENT notre guide de conseils exclusifs pour réussir A COUP SUR dans le monde du libertinage !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Alice et Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page