Accueil » Sujets » Anecdotes de libertins » Elle m’a murmuré j’ai envie de toi à l’oreille.

Elle m’a murmuré j’ai envie de toi à l’oreille.

Étiqueté : ,

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #540
    Remyko
    Participant

    C’est seulement plusieurs mois après notre premier contact sur Wyylde que nous nous sommes enfin rencontré.
    Pas facile de trouver un créneau disponible entre les fois ou l’un des deux couples est disponible mais que l’autre est avec sa famille, les fois ou madame est indisposé et quand il y’a les tension dans le couple.

    Mais après tout ce n’est pas si mal car c’est aussi un moyen de voir si tout les participants sont motivé, ou pas… et cette fois-ci tout le monde y a mis du sien dans le jeu de séduction c’étais cool.

    On a commencé par se chauffer en s’envoyant des photos chaude sur WhatsApp, j’étais un peu réticent à l’idée de migré la conversation sur ce support au départ car j’avais peur que seulement les deux mec soit présent dessus mais les filles se sont montré très active et Nami a même arranger la date de la rencontre.

    Ça s’est donc fais lors d’un dimanche après midi pluvieux, nous avions convenu d’un goûter à 16H chez eux pour la chandeleur.
    J’hésité entre m’habiller de manière décontracté mais j’ai quand même soigné ma coiffure et mis une belle chemise comme à l’approche d’un 1er RDV avec une fille.
    J’étais assez stressé quand nous sommes parti de la maison, Nami elle, ça ne lui faisais ni chaux ni froid, comme notre première fois en club libertin, un vrai poisson dans l’eau.

    Le moment le plus stressant étais juste avant qu’elle nous ouvre la porte de chez elle, C’étais une belle surprise, je m’attend en général à ce qu’elle soit moins jolie en vrai que sur les photos mais là c’étais pas le cas, elle étais très bien apprêter avec une minijupe plutôt serré qui laissais entrevoir son tatouage à l’intérieurs de ses cuisses. La conversation s’est faites assez naturellement et de manière décontracté.
    Lui étais en train de finir sa douche et nous rejoins dans le salon, lui à coté de ma copine et moi à côté de la sienne nous avons commencé par parler de choses banale puis de comment nos couples se former et dans quel contexte.

    On s’est trouvé beaucoup de point commun, eux aussi sont ensemble depuis 2 ans et demi et ont commencé à coquiner dès les premier mois de leurs relations, voyage régulièrement ensemble ça a pu mener facilement à des conversation plus excitante que le travail par exemple.

    Nous sommes resté facilement une heure à discuter, en fait on a eu beaucoup de mal à se lancer, on attendais que la tarte aux pommes soit cuite avant de démarrer un jeu coquins mais je pense qu’au fond nous procrastinions un peu tous le moment de passer à la casserole. C’est à un moment de la conversation que j’ai eu le déclic, quand ils nous ont dis avoir reçu un couple chez eux avec lequel ils ont discuter deux heure et qui n’ont finalement rien fais car ils se faisais tard et qu’il avais besoin d’aller travailler tôt le lendemain matin.

    Là j’ai tout de suite compris qu’il n’aurais pas une attitude proactive pour faire déraper ce gouter et que si je voulais pas repartir frustré, j’avais plutôt intérêt à me bouger le cul, je leurs ai donc tout simplement demandé si ça leurs disais de commencer à se mettre dans le bain avec un petit jeu coquin.

    Evidement il n’attendais que ça, après tout ce sont les même personne qui nous ont envoyé toutes ses photos coquine derrière l’écran de leurs téléphone, comme quoi tout étais question de blocage psychologique. En fait tout le monde étais présent dans un but précis, pour baiser. Je regrette même de ne pas avoir lancer le jeu plus tôt car on aurais eu besoin de plus de temps pour en profiter.

    J’ai donc commencé par le jeu des dés coquin mais le problème et qu’il étais adapter pour les plan à trois, et que nous n’étions pas deux hommes bi dans l’interaction xP du coup on s’est un peu retrouvé comme des con, mais elle, elle m’attirais pas mal, je voulais pas laisser passer ça, j’ai donc pris une feuille de papier et improvisé une oie coquine avec un dés et un sablier.
    Ils ont trouvé ça marrant et ça a détendu l’atmosphère, j’ai eu un peu peur de passer pour un mort de faim en aillant l’air aussi déterminer mais à leurs yeux j’avais plutôt l’air motivé et entreprenant. J’ai réussi à bricoler le jeu de manière à se faire s’embrasser les filles et de nous faire enlever nos vêtement et on a enfin réussi à faire des truc intéressant.

    ça à commencé par des caresses, puis des massages à quatre main avec quelques question sur nos préférence sexuel pour cerner les envies de chacun, sur les cases du jeu j’avais mis des truc du genre, enlève un vêtement à un joueur du sexe opposé de ton choix, caresse un joueur du sexe opposé, embrasse une fille.
    Alors encore une fois on à un peu bloqué car les interaction ne se faisais qu’entre couple et leurs dire tendais à indiqué qu’il préférais rester ensemble plutôt que de se mélanger avec nous mais le doute s’est vite dissiper quand mes dés sont tomber sur embrasse une fille.

    Je l’ai regardé, j’ai regardé Nami, et là elle à trouver les bon mots: Il vaut mieux en profiter qu’on soit tous les quatre pour faire des choses qu’on a pas l’occasion de faire.
    J’ai donc proposé un petit bisous à Alice pour y aller soft et au moment de m’approcher de ses lèvres, elle à directement sorti la langue. Ça à durer une minute et s’étais grisant, embrasser une nouvelle bouche, sentir un autre corps qu’est ce que c’étais bon.

    De fil en aiguille nous nous sommes tous retrouvé en sous vêtement les caresse se faisant de plus en plus intime, Audrey prend comme gages de se faire attaché et de se voir livrer aux deux hommes les yeux bander pendant deux minutes.
    On l’a bien chauffer avec son mec, ses souffle étais de plus en plus fort, puis Namiko s’est montré envieuse alors on l’a invité à nous rejoindre puis c’est là que tout à déraper.

    On a mis les deux fille au centre moi au dos de Alice et lui au dos de Nami en train de la chauffer, Alice nous à supplier de la détacher alors on à finit par la libérer de sa frustration et s’est empressé d’empoigner mon sexe, on étais tout les deux en train de se faire branler puis on les a toute deux basculer sur le canapé pour les lécher.

    S’étais très doux comme moment, toutes les deux d’embrasser et se caressais pendant que nous les léchions, s’étais la première fois que je léchais une chatte avec un piercing sur le clito, elle n’avais pas l’air très réceptive comparé à Nami qui elle, est très sensible dans cette zone là.

    J’ai donc mis mes doigt pour stimuler son point G et là elle m’a tiré le visage vers elle pour que je l’embrasse, m’a masturber puis est descendu me sucer. Petit à petit nous nous sommes éloigné on s’est donc retrouvé à baiser chacun de notre côté.

    Pendant que nous étions un peu plus à l’écart elle m’a murmuré à l’oreille « J’ai envie toi » d’un ton de voix doux et demandeur, j’étais flatté et loin de m’imaginer que j’aurais pu l’exciter autant avec le stress que j’avais communiquer pendant le date et depuis le temps que je n’avais pas approché/rencontré/séduit une fille j’avais l’impression d’avoir rouillé mais je suis quand même content car les bases me sont revenu assez instinctivement (comme le compilance test)

    Elle avais vraiment envie que je la pénètre, elle est même allé d’elle même chercher les capotes, en a donner un à son amoureux et ma copine au passage, j’ai beaucoup apprécié la bonne volonté qu’elle y a mis malgré sa timidité alors j’ai vraiment eu envie de lui faire plaisir.

    Elle à commencé par me chevaucher, je l’ai retourné puis prise en missionnaire, pendant ce temps là Nami et son James étais en levrette on s’y donc mis aussi mais ça lui faisais mal car j’ai un sexe plutôt long, encore une fois ça confirme qu’un grand sexe n’est pas un avantage voir frustrant, j’avais vraiment l’impression de taper dans les organes, c’étais dommage.

    Lui et ma copine ont finit une trentaine de minute avant nous, on s’est donc retrouvé tout les deux à baiser sous leurs yeux et c’étais pas évident, j’étais plus préoccupé par le regard de ma copine que de la baise en elle même.

    Je me suis senti près de l’éjaculation en la prenant en levrette allongé mais j’ai pas oser venir, je me suis donc retiré avant et on s’est arrêter là.

    Le débrief étais intéressant ont a pris le temps de discuter un peu tout les quatre avant de nous quitter et s’étais franchement plus simple de communiquer après l’acte, ça brise bien la glace.
    On a appris que lui étais en fait très stressé depuis ce matin à l’idée de nous recevoir et qu’elle se sentais un peu anxieuse dans l’heure avant notre arrivée.

    Ce que j’en ai retenu c’est qu’avant de se lancer dans le bain on a tous cette petite voix qui nous a bloqué qui nous fais croire que se lancer est une montagne insurmontable alors que ce n’est qu’un voile de fumée, nos peur.

    J’ai trouvé ça dommage qu’on en profite pas plus au final on avais un peu tous la pression car il étais 23H et que nous avions tous besoin d’aller travailler tôt le lendemain matin.
    J’étais un peu perdu à ce moment et préoccupé, j’ai vraiment eu un bon feeling avec elle, on a appris en discutant qu’elle n’a eu en fait que peu d’expérience sexuelle dans le passé mais qu’elle est heureuse en couple. Le libertinage est donc une manière pour elle de satisfaire ce besoin sans avoir à se séparer de son copain, la même raison pour laquel nous faisons du libertinage avec Nami.

    Je pense que c’est pour ça que j’ai senti une bonne connexion avec elle, on se comprend bien au fond.
    Le truc qui me fais peur c’est que je ressens un sentiment d’affection et d’attachement envers elle, pas de l’amour mais une certaine forme d’empathie qui me donne envie de lui vouloir du bien.
    Du coup j’ai peur du rejet, j’essaie de ne pas me projeter ni de semer d’espérance car je n’ai pas envie de récolter une grosse déception derrière mais dans le fond j’ai envie de la revoir et d’approfondir la relation. Juste je ne suis pas serein sur la performance, je me suis trop mis la pression pour la faire jouir, j’étais trop stresser pour bien bander…

    De son côté Nami ne s’est pas senti jalouse, elle comprend, elle m’a dit s’être inquiéter plutôt pour lui car physiquement c’est vrai qu’il à moins de chance que moi, elle à donc en partie simulé pour qu’ils se sentent bien mais à tout de même pris du plaisir avec ses doigt et sa langue, juste dommage qu’il n’est pas tenu plus longtemps en levrette.

    Le lendemain, je me sentais bien et insensible au stress, au travail j’avais un chantier à gérer en centre ville, garer le camions , baliser la zone, manager les collègue, je sais que c’est une situation qui me fais stressé en temps normal mais là tout allait bien dans ma tête. J’avais une bonne énergie.

    Au final j’suis fier d’avoir eu le courage de débloquer un peu tout le monde pour faire déraper la soirée, au niveau du plaisir c’étais bien moins intense que je ne l’espérais en raison du stress et de la situation. J’étais même un peu déçu, mais au niveau de ma confiance en moi et de mon estime personnelle je me sent beaucoup mieux au fond. Au niveau de la confiance dans notre relation avec Nami j’ai pu prendre conscience qu’on est passé à un autre stade, on se comprend, surtout elle me comprend, peut être qu’elle me comprend mieux que je ne me comprend moi même… Elle m’a dit être contente de me voir prendre plaisir avec une autre. Au final tout ce que l’on veut c’est être heureux tout les deux en étant tout les deux.

    Elle a bien compris que je suis très attaché à elle et que je ne m’en irais pas avec une autre filles.

    Pour la prochaine on prendra le contrôle sur l’environnement ça joue énormément, on aurais aimé en club mais il n’y en pas dans notre petite ville, ce qui fais que c’étais chez eux dans leurs salon avec le match de rugby à la télé, ce qui n’étais pas propice pour se mettre dans le bain, le mieux dans ce cas je pense et de recevoir chez soi et de prendre en main l’ambiance avec une musique et une lumière tamisé avec une proposition qui fais transparaitre nos intentions sans les verbaliser.

    Je pense leurs proposer de venir manger des sushi à la maison la prochaine puisqu’il nous ont dit aimé ça, l’appart fais 32 mètre carré donc ce sera vite très intime et puisque l’on sera dans l’ambiance du Japon on pourra les chauffer avec la miss avec des massage érotique à tout les deux.

    C’est un moyen de leur rendre la pareille pour nous avoir reçu^^`

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • You must be logged in to reply to this topic.
Revenir en haut de page